Catégories
Uncategorized

Appel à séminaires inter-laboratoires 2022-2023

La MMSH/UAR 3125 apporte son soutien à l’organisation de séminaires inter-laboratoires susceptibles de créer ou de renforcer des dynamiques de recherche dans le domaine des études méditerranéennes.

Ces séminaires doivent associer au moins deux unités de recherche du site d’Aix-Marseille (dont au moins une de la MMSH), dans une approche interdisciplinaire. Ils peuvent s’appuyer sur des partenariats interinstitutionnels et internationaux (UMIFRE, écoles françaises à l’étranger, et centres de recherche étrangers).

Le contrat quinquennal 2018-2023 a défini 6 axes privilégiés susceptibles de fédérer les recherches collectives des équipes de la MMSH et de leurs partenaires. Le séminaire doit ainsi s’inscrire dans l’un des axes suivants :

1/ Appropriations et transformations des milieux

2/ (Re)compositions urbaines et dynamiques territoriales

3/ Arts, écritures et langages

4/ Sociétés plurielles, héritages, appartenance et conflits

5/ Religions : identifications et pratiques

6/ La Méditerranée et le monde.

Ce soutien initial est destiné à lancer des actions susceptibles de déboucher sur des réponses aux divers appels d’offre, régionaux, nationaux et/ou internationaux.

Les séminaires inter-laboratoires sont financés pour la durée de l’année universitaire 2022-2023, avec possibilité de renouvellement une année après avis du Conseil scientifique. Un bilan d’activité scientifique et financier est demandé à chaque porteur de projet en fin d’année universitaire[1].

La MMSH accompagnera ces séminaires : aide financière (2 000 euros pour les frais de mission, accueil, séjour), soutien logistique à l’organisation des rencontres, à l’accueil des chercheurs invités, à la diffusion des activités scientifiques[2].

Les candidatures (fiche de réponse jointe) seront adressées à Nacira Abrous (nacira.abrous@univ-amu.fr) le 30 juin 2022 au plus tard.

Ils seront soumis, pour sélection, au Conseil scientifique de la MMSH.

Critères d’éligibilité :

  • Association d’au moins deux laboratoires du périmètre AMU, dont au moins un de la MMSH
  • Inscription dans les axes de recherche de la MMSH
  • Caractère interdisciplinaire.

L’évaluation prendra en compte :

  • Pertinence et intérêt scientifique de la proposition
  • Caractère novateur de la proposition
  • Calendrier prévisionnel et adéquation du budget
  • Ouverture à des partenaires non académiques
  • Caractère international du projet.


Appel à séminaires inter-laboratoires

FICHE DE REPONSE

(à retourner à nacira.abrous@univ-amu.fr le 30 juin 2022 au plus tard)

Intitulé :

Responsable(s) scientifique(s)[3] :

Axe du projet scientifique de la MMSH concerné :

Mots-clefs (5 max) :

Objectifs (4000 signes maxi.) :

Partenaires :

Laboratoires et personnels de la MMSH associés au séminaire

Autres partenaires (unités d’autres composantes d’AMU / partenaires nationaux et/ou internationaux ; préciser la contribution)

Calendrier prévisionnel (nombre et dates des séances du séminaire prévues ; invités pressentis…) :

Budget prévisionnel

Signatures des directeurs des unités coordinatrices du séminaire


[1] Début des activités au 1er septembre, bilan en juin et examen du renouvellement en juillet

[2] Au cas où la situation sanitaire empêcherait la tenue des rencontres en présentiel, les séminaires pourront se tenir en visioconférence.

[3] Les responsables scientifiques sont les coordinateurs des séminaires.

Catégories
Uncategorized

Recherche transversale interdisciplinaire MMSH AMU

Ce carnet dédié au service de la recherche transversale interdisciplinaire de la MMSH, il a pour vocation de

  • Diffuser l’information concernant la politique scientifique de la MMSH USR 3125 AMU
  • Faire connaître le catalogue des actions de soutien : dispositif de financement, cadrage administratif, mise en lien avec les interlocuteurs (gestion, communication et édition numérique)
  • Les différents calendriers : appels à projets et calendriers des différents projets
  • Faire connaître les partenaires non académiques associés à la recherche transversale
  • Valoriser la production des projets soutenus : publications, bases de données et ressources diverses